Avertissement
À partir du 1er décembre 2014, ce blogue ne sera plus mis à jour.
Cynthia Chassigneux

20 juillet 2014

Les accessoires intelligents en question

Si vous vous intéressez aux enjeux inhérents aux accessoires intelligents, 
soit "un ordinateur miniature que l'on porte sur soi ou un capteur que l'on fixe sur ou sous un vêtement ou qui y est intégré"
et que l'on peut diviser de la façon suivante: "applications en lien avec la condition physique, le bien-être et le suivi vital (p. ex. vêtement intelligent, lunettes de sport intelligentes, moniteur d'activité ou capteur de sommeil) susceptibles de plaire à des consommateurs qui ont tendance à suivre de près de nombreux aspects de leur vie; - applications d'infoloisirs (p. ex. montre intelligente, casque de réalité virtuelle ou lunettes intelligentes); applications sanitaires et médicales (p. ex. glucomètre permanent ou ensemble timbre et biocapteur); applications industrielles, policières et militaires (p. ex. terminal à porter sur la main, caméra à porter sur soi, casque de réalité virtuelle)".
(Source: CPVPC, Les accessoires intelligents, p. 2)
voir l'étude publiée par le Commissariat à la protection de la vie privée du Canada (CPVPC) intitulée Les accessoires intelligents: Défis et possibilités pour la protection de la vie privée ou encore l'article de Damien Leloup faisant état de "[sa] semaine avec des GoogleGlass" (Le Monde, 19 juillet 2014).

18 juillet 2014

CNIL: le BYOD en question

Si vous vous intéressez aux enjeux inhérents au Bring Your Own Device (BYOD), voir la dernière Lettre Innovation et Prospective de la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) dans laquelle est notamment envisagé "le brouillage des frontières entre vie personnelle et vie professionnelle", "la différence de temporalité entre les marchés sur lesquels se fournissent les individus et les processus d'achat au sein des organisations", "des solutions mobilisées par les organisations pour gérer le BYOD" ou encore "l'équilibre [à trouver] entre protection des données des salariés et de l'entreprise dans le BYOD".